You are viewing bloodtaki2

Rant

Yamamoto Takeshi, KHR
Answer to this post:
http://kpopsecrets.tumblr.com/post/11509979016/korean-music-chart-shows-popularity-contest

Ok. To put in an easier way, you say every group and solo artistd work hard, which is true. But I have to disagree with you about so many things.

First of all, you say music shows are a popularity contest, which I can’t agree with because it would mean Super Junior should have won with A-cha, which they didn’t, as surprising it is.

If you want people to take you seriously, you should start getting your things straight.

And what is this “when Super Junior had a comeback, Miss A’s winning streak stopped” shit? If you paid attention, you would have noticed Miss A didn’t do as good in charts as we/I expected them to. They won a couple of time but they were most of the time 3rd or 5th at least. So it means other groups and artists were higher than them. And not only Super Junior. So, please stop saying Super Junior stole the spotlight, because they were not the only one promoting. There were other artists making it in the top 3 when Miss A didn’t such as Infinite who did better than them (not in term of awrards but ranking).

And really? Infinite only won when Super Junior did not perform? Excuse me, but I do believe Infinite won so far on Inkigayo (111009) and on Mcountdown (111013) with their repackaged album at the exact same time as Super junior promoted A-Cha, Brown eyed girls with their Sixth Sense, Davichi’s Don’t say Goodbye, Huh Gak’s Hello and Kara’s Step. I think it’s fair to say those two are legit wins against both popular and talented artists.

Let me tell you, I am a Kiss Me whereas Super Junior is just a group I like, but I don’t need to be an ELF to know they went through as much if not more hardship than U-kiss! Ever heard of Super Junior 05? Kyuhyun being added and getting bashed? Hangeng’s lawsuit? Kangin going to the army? Kibum being a super junior but not promoting with them and act instead? the many many car accidents that may have costed their lives? Zhou mi and Henry? Leeteuk for the army in a few months? If those shows were about hardship, Super Junior would slay most groups out there.

And if I get it right, you’re trying to say U-kiss deserves to win because they went through hardship. That doesn’t make any sense. This criteria is irrelevant. If they should deserve an award, it should be for their music style, their talent, their vocals, their dancing skills, their choreography or even their likeability. But noooo you think they deserve to win BECAUSE THEY WENT THROUGH HARDSHIP, which nobody should agree with because those are MUSIC SHOWS, not the “most-touching-story-award”. And even in that category, Super Junior beats U-kiss hands down.

Maybe it has’t crossed your mind that those groups are popular mostly because they appeal to the general public? They don’t care about how much shit they went through, they won’t bother checking MR removed videos, they don’t know Soohyun had tears in his eyes today because his vocals hurt like hell or that Eli’s promoting with an injured knee. They won’t bother and they don’t care. They only like what they see and what they hear. And as sad as it is, U-kiss doesn’t seem to appeal to them.

Believe me, I want U-kiss to win too. It hurts me too. I also know how hard they work, and that they went through all of shit, but they don’t deserve to win JUST BECAUSE of that.

110903 INFINITE - Be Mine (Remix.Ver)

Yamamoto Takeshi, KHR
Infinite be mine remix version

The level of awesomeness of this remix is just incredible. I didn't ike it when they performed it yesterday. I thought it was messy, you couldn't hear the orchestra some times and the cameraman was drunk. XD But today it is so clean and clear, you can fully enjoy the remix.

Infinite Be mine

Yamamoto Takeshi, KHR
Infinite is 3rd on Music Bank's K-charts! They beat Miss A. Just how AWESOME and IMPRESSIVE is that?

And man, THEY WILL FINALLY GET A NEW DORM! I remember they said somewhere that they would change dorm if they got at least 7th on music shows, but I forgot where they said that. If someone remember, please tell me.

On a side note, I love how everybody's like "Infinite had such a bad timing. They can't win because of Miss A, 2ne1 and Super Junior." but NOBODY, I said, NOBODY, ever mention T-ara who technically won more than Miss A for the time being, and they were 2nd today while Miss A was 4th. I just love how people don't consider T-ara as a threat. lol

Code Geass R2

Yamamoto Takeshi, KHR


Nom: Code Geass R2
Diffusion: avril 2008
Production: Sunrise
Réalisation: Goro Taniguchi
Nbre d'épisode: 25, suite de Code Geass Hangyaku no Lelouch
Statut: série finie


Histoire:

"2010 après J.C., le Japon fut envahi par le Saint Empire de Britannia, superpuissance en quête de pouvoir, et devint la Zone 11.
Sept années plus tard, quand les japonais commencèrent à abandonner tout espoir, un simple rebelle s'opposa. L'homme masqué, Zero.
Zero, qui prônait la libération du Japon, guida l'Ordre des Chevaliers Noirs contre l'armée britanienne, mais l'Ordre fut vaincu, et la mort de Zero est désormais un chapitre de l'histoire japonaise.

L'aventure reprend en 2018, c'est-à-dire un an plus tard depuis les derniers évènements et la disparition de Zero. Une grande partie de l'Ordre des Chevaliers Noirs a été arrêtée, la Zone 11 est de nouveau calme, mais les Elevens souffrent encore plus qu'avant.
C'est dans ce climat que les derniers membres de l'Ordre des Chevaliers Noirs prévoient de lancer une opération. Pendant ce temps là, Lelouch est toujours à l'Académie d'Ashford, comme si rien ne s'était passé, avec ses camarades Rivalz, Shirley et Millais. Il a maintenant un petit frère, dont on ignore la provenance, et a repris son passe temps, les échecs, et joue contre de grands adversaires.
Pourtant, Lelouch est épié en permanence par des militaires de Britannia... Lors d'un après-midi, où il se rend dans un grand casino, ce même casino est attaqué par l'Ordre des Chevaliers Noirs, leur cible n'est autre que Lelouch.
Il tentera de s'enfuir mais sera rattrapé par un Knightmare dans lequel se trouve C.C, celle-ci lui rappellera qui il était et descellera son Geass, ce qui permettra à Lelouch de retrouver la mémoire...
Dès lors, il décidera de détruire le monde entier pour mieux le rebâtir. Un nouveau chapitre commence...

(source: Mecha Zero)



Opening:
1 - O2 by Orange Range
2 - World End by FLOW

Ending:
1 - Shiawase Neiro by Orange Range
2 - Waga Routashi Aku no Hana by ALI Project




Avis:
J'ai bien aimé Code Geass R2 (dans sa deuxième moitié, la première étant un gros ramassis de "chais-pas-quoi" innommable...).
j'ai adoré l'épisode final, mais seulement 12 épisodes bons sur 25, c'est un peu gros pour moi. La saison 2 est assez décevante du fait qu'on s'attendait à des révélations, des avancées dans le scénario. Bha non, niet, nada.
Il y a eu beaucoup d'épisodes inutiles, du fan service en overdose, des persos que j'adorais que j'ai fini par détester à cause de ce que les scénaristes ont décidé d'en faire, les mechas de Kallen et de Suzaku qui deviennent des monstres sur-puissants, beaucoup de nouveaux persos mais dont le potentiel a été gâché (encore à cause des scénaristes) etc...

J'ai adoré la fin de r2 mais elle était trop précipitée. Je pense que si on avait enlevé tout les épisodes inutiles, on aurait eu de la "place" pour développer certaines choses et donner une fin moins "ha bon, c'est fini?" parce que ça part dans tout les sens. Sans oublier que les premiers épisodes de R2 sont des pâles copies des premiers épisodes de la saison 1 en moins bien. il y avait beaucoup de WTF ?! et d'incohérences (Suzaku qui court plus vite qu'une mitraillette, c'est pas crédible, même pour un anime dans un monde futuriste. Parce que le problème, c'est que c'est jamais expliqué et qu'il est le seul au monde capable de faire ça...).

Qu'à cela se tienne, j'ai aimé Code Geass, mais je trouve que l'engouement qu'il y a autour est trop exagéré. C'était un anime très divertissant, qui se voulait sérieux au début, qui avait du potentiel, mais qui a été gâché par la soif de plaire aux fans des producteurs...
Finalement, Suzaku et Lelouch sont les deux personnages qui ont sauvé l'anime du naufrage dans lequel il se trouvait (je pense notamment à la magnifique fin de la série...T___T).



Points forts:
- Lelouch
- Kallen ( pas dans R2)
- La musique/l'ost
- Les Combats et les stratégies
- Les seiyuus (Jun Fukuyama, Takahiro Sakurai)
- La fin

Défauts:
- Certains personnages mal ou trop peu exploités (Gino Weinberg, Kallen Stadtfeld)
- Le fanservice
- L'incohérence et les retournements de situations WTF
- La fin trop ouverte


Ou sinon, je vous met un lien pour que vous ayez l'avis d'un autre internaute qui dit à peu près la même chose que moi, mais en mieux! c'est par ici!

Code Geass

Yamamoto Takeshi, KHR
Code geass

Nom Japonais : Code Geass - Hangyaku no Lelouch
Nom: Code geass - Lelouch of the rebellion
Genre : Mecha, Science Fiction
Production: Sunrise
Statut: diffusion en octobre 2006
Nombres d'épisodes : série divisé en 2 saisons de 25 episodes chacunes, série finie
Chara Design: Clamp





Résumé

Contexte:
2010 après Jesus-Christ, le 10 Août, le Nouvel Empire de Britannie déclare la guerre au Japon.
Pendant la bataille centrale, l'armée Britannienne utilisa les Véhicules Humanoïdes – Armures Mobiles, les Knightmares Frames, pour la première fois en combat. Leur force était au-delà de ce que l'on pouvait imaginer, et les Forces de défenses japonaises ont facilement été vaincues par les Nightmares. Le Japon devînt un territoire de l'Empire, et vit sa liberté, ses droits et même son nom, emportés.
Dorénavent, le Japon est connu sous le nom de Secteur 11 et les japonais sont appelé Eleven.

Histoire:
L'histoire commence en 2017, dans le Secteur 11, sujet à beaucoup d'attentats de résistants Elevens contre les britanniens.
Un jour, Lelouch Lamperouge, un jeune étudiant britannien se retrouve malgrès lui impliqué dans l'un de ces attentats : le vol d'une arme chimique. Pris pour un résistant, sa vie est sauvée par un jeune britannien honoraire (d'anciens japonais ayant reçut le statut de britannien), Suzaku, qui n'est autre que l'ami d'enfance de Lelouch, mais qui se fera tiré dessus faute d'obéir aux ordres.
Lelouch se retrouve donc de nouveau en danger lorsque que la mystérieuse fille, C.C, sortie précédemment de la capsule censée contenir l'arme chimique, sauve in extremis la vie de Lelouch en s'interposant, lui accordant par la même occasion un puissant pouvoir, par le biais d'un contrat : Le Geass, permettant de donner un ordre absolu à n'importe si celui-ci voit l'oeil gauche de Lelouch.
Faisant partit de la famille impériale de Britannia, Lelouch la déteste car il croit son père, l'Empereur, responsable de la mort de sa mère et de la paralysie de sa sœur, il voit donc dans le Geass un moyen de se venger et décide donc de prendre les armes sous l'identité de Zero pour se battre contre Britannia.


(principales sources: shinjisan et Mecha Zero)


Episode 1:
Partie 1 / Partie 2


Opening:
1 - World End by FLOW
2 - Kaidoku Funou by Jinn
3 - Hitomi no Tsubasa by Access

Ending:
1 - Yuukyou Seishunka by Ali Project
2 - Mosaic Kakera by Sunset Swish



Mon avis:
L'histoire est assez bien ficelé et cohérente. J'aime beaucoup le chara-design, celui de Lelouch étant parfaitement réussi, Clamp est derrière tout ça evidemment! Les sujets sont assez variés: le terrorisme, le patriotisme japonais, l'extrémisme ou encore la peur de l'envahisseur, ce n'est donc pas qu'une série de baston avec des robots. Tout est très intense, mais heureusement (ou malheureusement?), il y a la vie estudiantine que mène notre héro à côté (à ses heures perdues) pour nous aider à décompresser un peu! ^^
Nous avons droit à une flopée de personnages tous plus charismatiques les uns les autres: Lelouch (évidemment), C.C, Cornelia, Todo, Schneizel El Britannia et Guilford. entre autre... Tout ces personnages ont quelque chose d'intéressant à apporter à l'histoire (on espère toujours qu'ils seront devellopé dans la saison 2!).
Les combats des mechas sont de bon niveau, niveau graphique et technique, même si je déplore que le super-coordinateur de Gundam Seed, le dieu du pilotage, le prince du (enfin bref)... Kira Yamato ait déteint sur Suzaku... Il est gentil mais tellement naîf (à notre grand Dame). Mais surtout, il agace plus d'un avec ses idéaux à deux balles qui ne volent pas haut! >_<
Autre point négatif, le fan-service léger et vraiment pasnécessaire: Karen dans la scène de la douche et les personnages féminins qui ont toutes des formes avantageuses...

J'attends beaucoup de réponses dans la saison 2. J'espère ne pas être trop désillusionée!



Comparaison:
On peut facilement comparer Code Geass avec deux autres séries: Gundam Seed et Death note.
Suzaku serait le Kira de Code Geass: le héros au grand cœur de la série, (trop) gentil et généreux, avec des capacités physiques impressionnantes, non sans rappeler celle des Coordinateurs, mais en plus meurtrie et traumatisé. Euphie ressemble fortement à Lacus: même cheveux roses, grosse poitrine, gentille, avec sa renomée et sa générosité (elle n'hésite pas à défendre les Elevens, ce qui apporte la controverse au sein de l'empire). Karen rappelle Cagalli avec son tempérament, son sale caractère et sa détermination. Certaines scènes et passagessont plus ou moins inspiré (je dirais "copié") de Gundam Seed, notamment celle oû Athrun et Cagalli sont bloqués sur une île déserte. La relation entre Lelouch et Suzaku est comparable à celle de Asran et de Kira : deux amis d'enfance se retrouvant dans le camp adverse et s'affrontant chacun pour défendre la cause qu'ils croivent juste...
On ne tombe pas dans l'irréel avec un super robot qui peut détruire une armée à lui tout seul, quoique le sosie de Kira (alias Suzaku) déroge malheureusement à la règle... -___-
Pour death note, cela tient surtout à la personnalité du héro et à son envie de faire régner "sa" justice dans le monde, tout comme Light. Lelouch est un garçon qui ne brille pas pour ses capacités physique mais plutot par son intelligence. En effet, sous ses airs de fainéant complètement désabusé, se cache un fin stratège, manipulateur et sournois! (hou le vilain! >.<) Son but est différent (se venger de sa famille et créer un monde meilleur pour sa soeur), même si à la fin, la manière diffère peu (destruction, création d'un nouveau pays/monde)...
Lelouch n'hésite pas à sacrifier des innocents, mais il aura quands même beaucoup de peine avec les personnes auxquelles il est profondément attaché (notamment Shirley et Euphie). Et oui, la grande différence entre Light et Lelouch, c'est que ce dernier a moins le profil de psychopath (devenir Dieu est beaucoup plus ambitieux) et a une conscience morale qui va (rarement il faut l'avouer) le perturber (mais très rarement j'ai dis! >_<)
Mais de là à dire que c'est du plagiat... Je dirais plutôt que Sunrise a voulut faire un mélange de ce qui a bien marché et plu dans ces deux animes!




AMV

CODE GEASS@
J'adoooooore! *___*

MAD - Code Geass - Deja vu - Minagawa Junko

Amv Code Geass Op

~SANDOME~ (CODE GEASS OP AMV)

Kuroshitsuji

Yamamoto Takeshi, KHR
Kuroshitsuji



Nom: Kuroshitsuji
Nom alternatif: Black Butler
Auteur: Yana Toboso
Edité en France/Suisse chez Kana
année de parution: 2005
année de diffusion: Le 2 octobre 2008, saison 2 à paraître en 2010.
nbre d'épisode: première saison 24, deuxième saison encore inconnue
Genres : Comédie, Fantaisie, Supernaturel, dark shojo (et eventuellement shonen-ai)


 
Résumé:

Ciel est un jeune noble anglais. Il devient le chef de la famille Phantomhive et reprend aussi le domaine familial après la mort de ses parents.
Il ne faut pas se fier aux apparences, car du haut de ses 12 ans c'est un garçon très intelligent et aussi très mature. En effet à son âge, il possède déjà un excellent sens des affaires et sait diriger parfaitement la société qu'il détient. Une société qui fabrique des jouets et des bonbons destinés aux jeunes de son âge.

C'est un jeune noble de 12 ans, Ciel Phantomhive qui vit dans son manoir avec toute une bande de domestiques complètement dérangés : un majordome du nom de Sebastian qui est en réalité un démon avec lequel il a passé un pacte inconnu, une servante maladroite du nom de Meirin, un cuisinier aux plats douteux, Bard, un as du lance flamme mais pas de la poêle et un jardinier, Finnian le jardinier qui se croit à démolition land et qui ne connait pas la différence entre une rose et une marguerite...

(source: hyjoo et Animeka)



Opening:
1 - Monochrome no Kiss par SID
2 - Version 2
3 - Version 3

Ending:
1 - I'm alive par Becca
2 - Lacrimosa par Kalafina




Avis:

Lorsque j'ai commencé à visionner l'anime, les teams en étaient à 11 épisodes. C'était très difficile d'attendre. J'étais tellement accro que tout les matins, avant d'aller au lycée, j'allais sur l'ordi pour voir si l'épisode suivant était sorti. Il aurait été logique que j'arrête ce " petit manège", maintenant que la série est terminé, mais maintenant, je zieute tout les matins dans l'espoir qu'on annonce de l'achat des droits sur le manga en france! >.<

Pour le manga en lui-même, en fait, je n'ai lu que le premier chapitre et j'ai vaguement "feuilleter" les scans suivants parce que j'ai pour principe de ne jamais lire les scans d'un manga que j'achète ou compte acheter!

J'aime beaucoup l'ambiance gothique et sombre, même si à la base, je suis pas vraiment une fan de ce genre...
L'animation est soignée et les musiques assez belles. Tout l'intérêt de l'histoire repose sur la relation entre le héros et son démon de majordome et le pacte qui les lie. Quand je parle de relation, n'y voyez aucun sous-entendu yaoi. Il est vrai que nous avons droit à quelques scènes bien fan-service (et c'est pas pour m'en déplaire), mais Kuroshitsuji n'est absoluement pas un manga yaoi (et pis bon, le héro n'a que 12 ans, quoi! On tomberait dans le shotacon...). ce qui me plait dans leur relation, c'est cette ambiguïté quand à savoir qui est le véritable maître de l'autre. Sébastien est lié à Ciel par le pacte et le sert fidèlement et pourtant, c'est bien lui qui est en quelque sorte, en position de pouvoir, ce dernier prenant un malin plaisir à manipuler la vérité en jouant sur les mots.

J'aime bien aussi les trois domestiques: ils ajoutent une petite touche de gaieté et d'humour dans l'histoire. Cela donne un équilibre. Trop de gore tue le gore. Et franchement, si la série était 100 % dark, cela ne m'aurait peut-être pas plu autant que ça... ce qui me fait bien marrer aussi, c'est que Sebastian s'y met aussi! (se rappelle de l'arc Jack l'éventreur où Sebastian n'écoute plus Ciel faire son raisonemment, car il est entrain de caresser un chat! XD)
"Sebastian : Si doux, ah si doux." mdr
Ca me fait bien marrer, le méchant démon qui est trop fan des chats! ^^

La grande question qu'on se pose du début et jusqu'à la fin est de savoir si Sebastian, malgré son statut de démon, peut éprouver des sentiments et s'il va épargner l'âme de Ciel, parce qu'il s'est pris d'affection pour son jeune maître. J'apprécie leur relation (pas amoureuse): ce jeu de chat et de chien continuel entre les deux héros. Ils se tournent autour en essayant de trouver les faiblesses de l'autre pendant une bonne partie de la série. L'ambiguité dans leur relation dépasse le simple cadre maître/serviteur sans autant aller vers l'interdit car l'un essaye de manipuler l'autre et vice versa pour en tirer le meilleur partie (Pour Ciel, accomplir sa vengeance et Sebastian, s'offrir le meilleur repas de sa vie ^^). Par exemple, Sebastian est un pion de Ciel, donc, même s'il connait le nom du véritable meurtrier ou que Ciel est sur la mauvaise piste, il se contentera de suivre les instructions de son jeune maître, car son travail est d'obéir aux ordres. (Cf. l'arc Jack l'eventreur)

Sinon, l'anime était assez fidèle par rapport au manga au début. Au fur et à mesure que nous avançons dans l'histoire, il s'éloigne du support papier. Personnellement, je préfère prendre l'anime et le manga comme deux entités séparés mais qui ont la même trame de base. Je tire tout de même mon chapeau aux scénaristes qui ont su assez bien intégrer un personnage HS (Angelash) dans la trame principale.

En conclusion:
Kuroshitsuji est un anime sans prétention, qui a su me captiver tout au long des épisodes, avec un assez bon mélange entre comique et dark (enfin bon, chacun ses gouts quoi...). C'est pas l'anime du siècle, mais il a tout de même mérité une petite fiche sur mon blog (sans prétention).


Point forts:
- le design
- Sebastian Michaelis
- Ono Daisuke (le seiyuu de Sebastian)
- Maaya Sakamoto (la seiyuu de Ciel)
- les décors
- l'ambiance
- l'humour

Défauts:
- la série n'est pas fidèle au manga
- la fin TROP ouverte et complètement fanservice
- Angelash



Amv:

Before The Dawn: Ciel x Sebastian [Kuroshitsuji]
Belle musique, belles images, assez bien synchronisé. ATTENTION: SPOIL SUR LA FIN DE LA SERIE!

Kuroshitsuji Trailer Fanmade
Le côté sombre de l'anime ressort bien avec ce petit trailer, plutôt bien réussis, surtout avec l'utilisation des voix!

Kuroshitsuji: Justice

J'ai particulièrement aimé le début, bien synchronisé avec le début. Par contre, je trouve qu'à partir du milieu, cela manque beaucoup de rythme et de dynamisme.

Sanctus Espiritus
Idem que pour l'amv au-dessus

Liar Game

Yamamoto Takeshi, KHR
Liar Game
--

Nom original: Liar Game
Genre: seinen, mystère
Auteur: Kaitani shinobu
Tomes sortis au japon: 11 (en cours)
Editeur japonais: Shueisha
Année de parution: 2005
Licencié en France: juin 2010
Année de diffusion: 2007
Nbres d'épisodes: 11 pour la saison 1 et 9 pour la saison 2 et un film
Date de sortie: 6 mars 2010




Résumé:
Nao Kanzaki est une jeune femme très honnête et d'une naïveté extrême, au point de se faire duper par les plus jeunes enfants. En rentrant chez elle, elle découvre une boîte noire, qui contient 100 millions de yens. En ouvrant cette boîte et la lettre jointe, Nao Kanzaki a accepté, sans le savoir, de participer au Liar Game.
Le but de ce jeu est d'escroquer aux autres joueurs leur millions. À la fin, le gagnant reçoit l'argent qu'il a volé aux autres joueurs pendant que ceux-ci se retrouvent endettés de cette somme. Horrifiée, Nao essaie de contacter les organisateurs du jeu pour leur rendre l'argent, mais ceux-ci lui répondent que le jeu est tout à fait légal. Un de ses anciens professeurs de lycée lui propose de l'aider ; toutefois, il apparaît qu'en réalité il est l'un de ses concurrents, et il lui escroquera ses 100 millions sans difficulté. Un policier de quartier lui ayant confié cependant qu'un escroc va être libéré dans peu de temps, elle trouve dans un article de journal le nom (Akiyama Shinichi) de cet escroc et va le voir le jour de sa libération, pour lui demander de l'aide.



(sources: Wikipedia) et total-manga




Avis:
Je précise en premier lieu que j'ai commencé par le drama. Autant dire que j'ai été extrêmement déçue par le manga pour son dessin médiocre. Et puis, il manque cette superbe bande-son dont je ne me lasse pas.
Le drama n'est past fidèle au manga.: Yokoya, grand méchant du manga apparait comme adversaire uniquement à la fin de la saison 2, et nous avons aussi droit à un nouveau personnage crée exprès pour la version télé.

Sinon, il va sans dire que j'adore ce Drama. (sinon, je ne me donnerais pas la peine d'y consacrer un article ;) )
Certes, l'héroïne a tendance à m'agacer avec ses rêves de monde parfait où tout le monde serait honnête, mais heureusement, son pendant masculin est là pour sauver la situation. Franchement, que ferait cette pauvre fille sans lui? Il y a bien longtemps qu'elle aurait dû perdre! Non, décidément, Akiyama Shinichi est celui qui sublime cette série. L'histoire est haletante, on croit parfois savoir ce qu'il va se passer ou alors être capable de trouver la bonne stratégie à adopter... Et VLAN! On se fait baiser! Encore et encore... L'auteur est fort lorsqu'il s'agit de tromper ses lecteurs. Rien à voir avec un Détective Conan où on sait déjà qui est le meurtrier et comment il s'y est pris pour tuer sa victime, dès son apparition... Non, c'est bien plus qu'une pseudo histoire avec un mystère à résoudre. On est littéralement embarqué dans l'histoire. On ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter pour les héros alors qu'on sait pertinemment qu'Akiyama va nous sortir le-plan-de-la-mort-qui-tue au dernier moment et ce sera crédible en plus! Ici, pas d'explications abracadabrantes à la Code Geass R2 où Guildford se fait atomiser et pouf! on le revoit , deux épisodes plus tard, frais comme un gardon...

Les dramas sont en général réputés pour être des adaptations assez chaotiques de mangas. Mais là, je dois dire que j'ai été agréablement surprise par la qualité. L'ambiance est prenante, l'OST est sympa, les acteurs principaux ne surjouent pas (exception faite de Fukunaga, mais c'est son perso qui le veut). D'ailleurs, c'est le premier drama que je regarde où les acteurs ne ressemblent pas aux personnages originaux. Après, je ne crois pas que cela soit un mal. (Pour une fois qu'ils ont misé plus sur la qualité du jeu que de la ressemblance physique...)

Mise à part Nao qui donne envie de lui foutre des claques et qui gâche un peu mon plaisir (Akiyama Fangirl en puissance quoi...) et certains personnages un peu clichés, nous avons droit, là, à une excellente adaptation. Certains lui reprocheront de ne pas être assez fidèle au manga, moi je dirais plutôt que c'est ce qui fait son charme. A mon avis, il faut considérer le drama et le manga comme deux entités séparées et prendre du plaisir à visionner/lire les deux supports.



Ps: J'attend avec impatience la sortie du film qui conclura cette superbe série.



Point forts:
- Matsuda Shota :3
- Matsuda Shota
- Akiyama Shinichi :3
- Akiyama Shinichi
- La musique
- les décors
- L'univers
- Le scénario
- Le suspense
- Tout

Défauts:
- Kanzaki Nao et sa naïveté

Katekyo Hitman Reborn

Yamamoto Takeshi, KHR




 
Nom original: Katekyoshi Hitman Reborn
Nom VF: Mon prof le tueur Reborn
Genre: shonen, combat, humour, mafia
Auteur: Akira Amano
Nombre de tomes: 27 (en cours)
Année de parution: 2004
Nombre d'épisodes: 179 (en cours)
Année de diffusion: 2006
Statut: manga licencié, anime toujours pas!
Edité en Suisse/France par: Glénat


Openings:

1 - Drawing Days by Splay
2 - Boys & Girls by LM.C
3 - Dive to world by CHERRYBLOSSOM
4 - 88 by LM.C
5 - Last cross by Mitsuoka Masami
6 - Easy go by Kazuko Kato
7 - Funny sunny day by SxOxU
8 - Listen to the stereo by Going Underground


AMV:


Hotman fanservice
Ne soyez pas rebutés par le titre, sinon vous passez à côté du meilleur amv de KHR que j'ai jamais vu. Et en plus, c'est sur du Nickelback! ;)

[AMV REBORN] [LUCIOLE] No Turning Back!!!

Vongola Pimps

To The Future (Tribute to the Future Arc)
Très bel amv, mon deuxième préféré avec Hotman Fanservice. Si y'en a un qui mérite le coup d'oeil, c'est bien celui-là! Les paroles correspondent bien à l'histoire (et non le contraire ;) It's pure eyecandy.

[RS] Make it rock
sur la musique "Tik Tok Rok" de Verse City, ou la version rock de Tik Tok de Kesha.

Love me
"Looks so good I might die. All I know is everybody loves me!" <-- SO TRUE!!!

Closest thing to GOD

amv centré sur... mais est-ce que c'est vraiment nécessaire que je le dise, le titre a déjà mis la puce à l'oreille à toutes les fangirls de KHR ;). Et oui, je parle évidemment d'Hibari Kyoya. XD

 

[KHR:AMV] Remember the N A M E

Court amv. Juste un mot: AWESOME!

 

Katekyo Hitman Reborn - Gara Gara Go!
Tout petit MMV sur du Big Bang (45 secondes), mais sympathique.



Résumé:

Tsunayoshi Sawada, dit Tsuna, est l'adolescent raté par excellence: Ses résultats scolaires sont lamentables, il est nul en sport mais aussi avec les filles et a acquis une réputation de naze dans son collège. Son surnom est d'ailleurs Tsunaze en français et No-good-Tsuna en anglais, c'est dire...

Il mène une vie tout à fait ordinaire jusqu'au jour où débarque un professeur particulier. Celui-ci se présente sous le nom de Reborn, et a l'apparence d'un bébé âgé d'à peine un an. Mais le véritable rôle de Reborn est de faire de Tsuna un digne Parrain d'une puissante Famille de la Pègre: La Famille Vongola. Les méthodes d'enseignement sont peu orthodoxes et cela amènera Tsuna de surprise en surprise mais aussi de problème en problème...


(source: Reborn! Jump)




Avis personnel:

Oui, raconté comme ça, ça a vraiment l'air nul.
Le gros problème réside dans le fait que les 7 premiers tomes sont des histoire courtes sans trame, réels combats ni intérêts à part présenter les personnages, ce qui explique en partie pourquoi la série a eu peu de succès à sa sortie en France. Mais ne vous y fiez pas, ne vous y fiez pas! Car, dès le tome 8, ça commence à bastonner! Enfin un véritable arc! Et c'est pas trop tôt! Et ça va crescendo avec son lot de révélations (les anneaux vongola, les boxes, etc...)

En même temps, ça ne me dérange pas vraiment, car les dessins du débuts sont extrêmement classiques. (Faut aussi dire que je suis directement passée au tome 8, quoi...) Heureusement, au file des tomes, le coup de crayon d'Amano Akira s'affine et nous dévoile toute l'étendu de son talent. Oui, les héros sont beaux à en crever, surtout dans l'arc du futur, et je ne me gêne pas pour le dire! >.<

Les premiers épisodes de Katekyo Hitman Reborn sont aussi assez mal animés, mais rassurez-vous, la qualité graphique évolue de manière aussi spectaculaire que les dessins d'Amano Akira!
Les 18 premiers épisodes peuvent rébuter, à cause de la mauvaise animation mais aussi par leur côté répétitif, mais c'est assez drôle, donc ça passe. Mais dans le cas contraire, je vous assure, ça s'améliore à partir de l'ep 19. Donc tenez bon! Et puis, si vous avez réussi à survivre à ces 19 épisodes, ça ne peut être que mieux par la suite. ;)

Et puis, Akira Amano a bien orchestré son histoire car il s'avère que les personnages secondaires apparus dans les 7 premiers tomes auront tous un rôle plus ou moins important par la suite (Irie Shoichi, Fuuta, etc...).



Les personnages moins réussis:


En revanche, je déplore que les personnages principaux n'aient pas un background un peu plus étoffé que cela. C'est tous des ados ordinaires. Les seuls qui ont une histoire un peu plus lourde sont Mukuro et à la limite, Gokudera, et je trouve que c'est très dommage. Finalement, c'est à se demander pourquoi ils se sont embarqués dans cette histoire complètement loufoque avec un type (Tsunaze) qu'ils connaissaient à peine! Tout devient plus léger. Y'a beaucoup moins de tension car on sait finalement qu'il n'y a pas beaucoup d'enjeu. Bon, ok, sauver leur peau, c'est pas rien, mais ils se sont jetés dans la gueule du loup un peu au bol, quoi! Certes, On s'attache aux personnages, mais ils restent un peu vide. Du moins, au début..

Sans parler de certains personnages extrêmement agaçants et inutiles. Je fais évidemment référence à Kyoko et Haru, les deux filles de l'histoire (Bianchi a un rôle par rapport à Gokudera et elle sait se battre, alors je la compte pas), qui ne servent absolument à rien. Ah si... à faire la cuisine et le ménage! -____-
Et éventuellement, une motivation pour Tsuna qui est amoureux de la première... Wha, super! Personnages féminins inutiles, pour changer! -___-
Mais plus l'histoire avance, plus je me dis qu'elles sont quand même des figures emblématiques. C'est vrai, essayez de vivre ce qu'elles ont vécues et on verra si vous arrivez toujours à être aussi optimistes dans la vie et confiantes en vos amis. J'aurais presque envie de dire que je regrette de les avoir jugées aussi vite. Mais c'est quand même vrai qu'elles tappent sur les nerfs au bout d'un moment. MAIS, elles ne sont pas AUSSI inutiles que je pensais. Et puis bon, pas tout le monde peut être un assassin de talent dès sa naissance, quoi...

Et Lambo... Putain, je vais le tuer celui-là. Qu'est-ce qu'il m'énerve à pleurnicher et à gueuler à tout bout de champ!!! Il est LOURD. Et dire que c'est un des héros principaux... J'attends encore de savoir quel rôle essentiel il va jouer dans cette histoire... Heureusement qu'il y a 20-years-old Lambo pour montrer qu'il est pas irrécuperable. ( pour info, Lambo possède un bazooka qui lui permet d'échanger sa place avec sa version agé de plus de 10 ans). Même s'il peut parfois tapper sur les nerfs, il est aussi drôle. Enfin, ça dépend de votre humour, quoi! X)
Et je dois dire qu'Amano est une génie sur ce coup-là. Car non seulement elle fait du Bazooka un objet clé de l'histoire, mais en plus, grâce à ça, elle nous montre tout le potentiel que possède ce petit. Et j'ai franchement hâte de voir les choses qui vont le transformer en l'adulte qu'on a pu apercevoir grâce au bazooka.

On peut aussi reprocher à l'auteur d'utiliser toujours les mêmes ficelles. Ils ont toujours les mêmes réactions et ça devient vraiment pompeux. Ils n'évoluent pas psychologiquement:

Gokudera, l'auto-proclamé bras-droit est toujours aussi fan de son Boss et s'excite contre quiconque le contredirait ou lui manquerait de respect. Comme Yamamoto le lui a fait remarqué (après l'avoir frappé, il s'est défoulé à ma place ^^), le bras-droit est censé être celui en qui le Boss a le plus confiance, ce qui fait de lui le leader des subordonnés. Malheureusement, au lieu d'être l'élément unificateur, il se coupe des autres. Après ce sermon (et c'est d'autant plus marquant que c'est la première fois que Yamamoto dit quelque chose de sérieux...), Gokudera va finalement accepter de faire équipe avec lui, mais à la fin de ce combat, il va reprendre ses putains de mauvaises habitudes. Je trouve ça dommage car il a un super design, très intelligent et possède une arme intéressante, avec un potentiel énorme. Tout ça gâché par son tempérament de merde.
Mais c'est un personnage qui a ses doutes, ses angoisses. L'auteur ne le dit pas clairement, mais on peut le deviner, et j'arriverais presque à lui pardonner d'être aussi têtu.
En fait, je retire ce que je viens de dire, je lui ai bel et bien pardonné quand j'ai lu ça et SURTOUT ça!

Tsuna, le héro, est aussi agaçant à faire son boulet qui ne veut pas assumer son rôle de chef (ce qui est compréhensible en même temps), même lorsque la situation l'exige, mais heureusement qu'il évolue et s'affirme de plus en plus au fil des tomes. Il n'a pas la psychologie typique du héro de shonen qui veut sauver tout le monde. Son but dans la vie est de se marier et d'avoir une vie banale et ne se bat que pour protéger ses amis. Et surtout, quand il combat sérieusement, il a une de ces classes folles! ;)

Mais il est intéressant de remarquer que Tsuna n'est pas du genre à enfiler le costume de super-héro et qu'il se fiche pas mal que l'Holocaust se déroule sous ses yeux.
Je suis curieuse de voir comment un personnage aussi enjoué que Yamamoto essaie de se convaincre que son devoir est également son désir. Il rêvait d'une carrière dans le baseball, mais c'est sa responsabilité de protéger ses amis qui est entrain de l'emporter, et d'une certaine manière, c'est très triste.
Si on creuse un peu, on voit qu'il y a des choses intéressantes concernant ces personnages.




Les personnages réussis


Mais tous les personnages ne sont pas aussi boulets que ces trois cités ci-dessus.
Heureusement, il y a Kyoya Hibari, Yamamoto Takeshi, les Varias et leur over-cool boss, Xanxus. Tsuna et Mukuro Rokudo!

Kyoya Hibari: un type taciturne, sans foi ni loi, qui n'est lié à personne.
Il assure autant que Zoro, qui aurait dût être le capitaine à la place de Luffy dans One Piece!
Merde à la fin!
Un combattant né (pas de techniques, que de l'instinct), une conception très carré de la société (d'un côté, les carnivores et de l'autre, les herbivores lol), un charisme fou (les racailles qu'il a tabassé à mort sont devenus, de leur propre-chef, ses larbins ^^), celui qui fait régner l'ordre sur la ville et des particularités assez drôles: il fout les boules à tout le monde, mais étonnement, les animaux l'aiment bien, il adore son école, il est d'ailleurs le seul qui aime l'hymne de leur école (il l'a même mise comme sonnerie de portable, c'est dire...), il déteste la foule et les rassemblement et est très attaché au règlement (que je soupçonne qu'il ait d'ailleurs rédigé lui-même et soumis par la menace au directeur... ^^). Il serait capable de vous casser la figure si vous ne portez pas votre cravate. Par ailleurs, s'il dit qu'il va vous mordre à mort, il va le faire (pas littéralement, bien entendu).



Personnellement, si j'aime beaucoup Hibari, c'est surtout parce que je trouve ce personnage hilarant. C'est simple, c'est le seul parmi les héros de ce manga qui n'évolue pas, même sa version du futur est identique (au détail près qu'il est plus pinailleur sur ses adversaires). Il a toujours ses petites manies, ses phrases clés et sa vision du monde est toujours aussi "manichéenne" (les herbivores et les carnivores). Un vrai robot ce type, un alien, un ovni. Il en a rien à fiche de Tsuna et co, mais après sa rencontre avec Dino, il commence à s'intéresser aux Vongolas et se bat "à leurs côtés", mais en fait, on sait bien qu'il "reste" avec eux parce que Tsuna est un aimant à supers méchants puissants. On peut pas vraiment dire qu'il y a évolution psychologique jusqu'à maintenant. C'est à mon sens, un des rares personnage qui n'a pas évolué, même lorsque Reborn est passé de shonen comique à Shonen de baston.
Il est une parodie de l'anti-héro badass qui botte le c** à tous le monde.

Sa psychologie se résumerait à "Namimori est la chose la plus importante qu'il soit. J'aime taper tout ce qui bouge et affronter des adversaires puissants."

Mais il est vrai qu'une grande majorité (du moins, c'est ce que j'ai pu constaté sur des forums) des fans le voient juste comme un badass et pas comme moi: une parodie de badass. je dirais qu'elles font comme les fans de yaoi: elles voient uniquement ce qu'il leur plaît et rejettent le reste, ou sont complètement aveuglées par leur "amour" pour le personnage.

Les fangirls aiment Xanxus uniquement parce qu'il a des flingues alors que le perso est quand même pas mal intéressant: un passé qui mériterait d'être abordé de manière plus approfondie, une personnalité qu'on adore ou qu'on déteste et son rôle d'anti-thèse par rapport à Tsuna: Xanxus permet à l'auteur de justifier pourquoi un "looser" comme Tsuna peut et doit devenir le boss d'une des organisations criminelles les plus puissantes du monde. Ce qui est assez ironique lorsque je me dis que Xanxus représente parfaitement l'idée que je me fais d'un boss de mafia "old-school". Je ne parle au nom de personne d'autre que moi-même, mais je remarque que sur les forums, la raison la plus souvent invoquée pour expliquer pourquoi il est "THE BEST CHARACTER EVER" est qu'il a des "FU***** GUNS trop BADASS!!! ".

EDIT: mais c'est vrai qu'il est badass et GAR

Pareil pour Yamamoto qu'une bonne partie des fans voudraient voir guéri de ses blessures afin qu'il puisse se battre très bientôt (à croire qu'il n'apporte rien au groupe, à part lors des combats...), alors que la perte de l'usage de ses jambes pourrait apporter plus de profondeur au personnage, amener une évolution des mentalités des autres, leurs réactions vis-à-vis de lui et une remise en question importante de toute la famille. Après tout, ce ne sont encore "que" des enfants. L'impact serait énorme, mais cela n'arrivera sûrement pas, parce que ce n'est pas ce que souhaite le publique.

Pour Hibari, mon hypothèse est que ses fangirls s'accrochent à l'idée qu'il a "un-côté-doux-qu'on-ne-montre-pas".
Il aime personne, tous le monde a peur de lui, il déteste la foule, mais d'un autre côté, il est très attaché à son école, est apprécié des petits animaux et a toute une "armée" derrière lui, qui le suit de sa propre volonté (je précise bien de leur propre volonté ). Je trouve le contraste assez drôle. Mais pour la plupart des filles, c'est juste trop KAWAI DESU!

De plus, il arrive toujours à surgir, comme par hasard, pour sauver la mise à quelqu'un parce qu'il s'avère qu'il passait, comme par hasard, par-là et l'ennemi dérange, comme par hasard, la discipline de Namimori. C'est exactement pareil pour la cérémonie de succession à laquelle il assiste uniquement pour mordre à mort celui qui a osé attaquer un élève sur le territoire de l'école. Pour cette scène, on a le choix entre penser qu'il vient pour venger Yamamoto et que ce qu'il dit qu'un prétexte pour conserver son image de "Namimori freak" ou alors, on peut imaginer qu'il vient vraiment pour laver l'affront qui a été fait à Namimori. Je pense que la deuxième idée est la raison la plus crédible mais les fangirls du 8018/Yamahiba (dont moi ), ou les fans d'Hibari tout court, y verront "un-geste-de-sympathie-envers-Yamamoto-,-le-seul-qu'il-ait-reconnu-en-tant-que-potentiel-partenaire-d'entraînement-lors-de-l'arc-varia-en-assistant-à-son-combat-contre-Squalo-et-personne-d'autre-et-il-est-allé-le-sauver-en-personne"... etc, etc...

Ou alors lorsqu'il met Dino hors-course et hors de danger durant l'affrontement contre daisy, combat assez comique sachant qu'il a mit une dérouillé à l'une des six véritables couronnes funéraires en deux coups, rajoutant une couche au côté exagéré (surpuissant) du personnage ainsi qu'au côté "gentil-mais-inavouable" d'Hibari. Et c'est surtout cette dernière partie que les fangirls retiendront de ce combat.


Et pour mettre plus d'emphase à mes propos concernant son rôle de gag, je rajouterais qu'il est presque devenu normal dans les forums de s'imaginer qu'Hibari va faire une entrée fracassante dans le prochain chapitre, pour autant qu'on ne l'ait pas vu dans le précédent. Ces deux citations proviennent du forum de onemanga concernant le chapitre 302:


Hibari wasn't on the boat, but he'll probably make a bad-assed appearance randomly and steal the show (most likely with a 2-page spread).


En français: Hibari n'est pas sur le bateau, mais il va probablement faire une apparition bien badass et trop au bol, et voler la vedette à tous les autres persos (sûrement avec en prime, une superbe image sur deux pages).

-Things just got more interesting, I wonder what the outcome will be, where's Hibari?"
- He is occupied at the moment, since they didn't show him on the boat with the others I am to assume he is doing something for his fangirls, shirtless swimming with his tonfas in his mouth all the way to the island.


En français:
- Ca devient intéressant, je me demande quelle sera l'issue/ le résultat, où est Hibari?
- Il est occupé pour le moment. Puisqu'ils ne l'ont pas montré sur le bateau avec tous les autres, je suppose qu'il est entrain de faire un truc pour ses fangirls, torse nu, nageant avec ses tonfas dans la bouche jusqu'à l'île.

J'ai peut-être un humour discutable, mais il n'empêche que j'étais morte de rire en imaginant la situation.
Comme quoi, il semblerait que je ne suis pas la seule à avoir saisi que le véritable rôle d'Hibari est d'être un gag redondant à lui tout seul (du moins, chez les fans masculins).


Cela donne d'ailleurs des fanfics assez drôles. Je précise qu'elles ne sont pas de moi. Si vous cherchez le titre d'une des citations en particulier, demandez-le moi!

Extrait!

"Il ne détestait par les transports aériens mais dès qu'il les partageait avec un Vongola, il se mettait à ressentir l'insidieux désir de tester la décompression de la soute à bagages, avec l'un d'eux attaché aux caisses transportées. Ou même, un bon coup bien placé qui mettrait rapidement fin à leurs jours. Cependant,... pour une raison inintelligible, il n'avait pas fait céder à ses instincts primaires."


Personne n'avait osé se mesurer lui. Et c'était faire preuve d'une grande sagesse, ou d'un profond instinct de survie. Comme quoi même les herbivores savaient parfois où était leur place. De toute façon, il avait toujours des méthodes de dissuasion efficaces pour les cas désespérés...


" Il verrait le gamin insolent à midi pour lui expliquer à quel point la vie était injuste."


"Il avait passé ses nuits à rendre visite à des juges qui n'attendaient pour la plupart que son retour dans son pays, promis par Reborn qui insistait sur ses capacités en «danse». Il leur avait d'ailleur montré comment il faisait valser ses tonfas sur leurs gardes à défaut d'autres choses, tout en prenant soin d'expose...r une copie des photographies dignes d'un film d'horreur qu'il avait pris tant de temps à collecter"


« Enfin, vous échapper en frappant les gardes, ce n'était pas forcément la meilleure solution! Et on a un blessé grave! », s'écria Tsuna en levant un doigt menaçant devant eux. « Il s'est jeté entre nous deux en criant « Tuez-moi ». J'ai voulu exaucer sa volonté mais la tête de poulpe à préféré l'amputer d'une jambe. »..., énonça Hibari sur un ton très calme.


"But, this was Hibari; he fought for the sake of fighting. The distraction was only an added bonus."


"During their third encounter... Hibari tried to kill him. Frown – scowl – kill. Circle of life. Yamamoto accepted, with a mental shrug, that he had been lucky, really, because with Hibari it could just as easily have been the other way around. Just, well, kill – which, in Hibari's case, also sort of counted as a circle of life."


" Surely, Hibari wasn't the type to even allow a person like Yamamoto to his heart. Wait, Hibari has a heart? Wait. I don't want to think about it..."


" “Look, you're not Hibari. Just because he can take having half the bones in his body broken and not show it doesn't mean you can."


"Chuck Norris is an usurper. Hibari Kyoya is the real deal. Fact #1: There is no theory of evolution, only a list of creatures Hibari Kyouya allows to live Fact #2: we live in an expanding universe – because everything is trying to escape from Hibari Kyouya. there is no list of evolution, only a list of creatures who h...aven't met Hibari Kyouya Fact #34: Hibari Kyouya does not get frost-bites, he bites frost (to death)"

“Maybe Hibari has a side to him we haven't seen?” suggested Tsuna with a shrug, though he didn't really believe in it himself. “You mean besides selfish, sadistic and evil?” Gokudera shook his head. “...I don't even want to know what other sides he's got.”



Et seriously, il a l'hymne de son école comme sonnerie, son oiseau qui ressemble à un gros poussin CHANTE l'hymne de son école, il est tellement puissant que l'auteure a été obligé de lui donner une boîte arme (les menottes) suffisamment faible pour contrebalancer, le bruit d'une feuille qui tombe au sol peut le réveiller, il est à la tête du comité de discipline du collège, ce qui implique qu'il soit EGALEMENT à la tête du crime organisé dans Namimori, sa palette de sentiment se résume à "irrité", "énervé" et "agacé", sa vision du monde ne va pas au-delà du monde animal (entre les herbivores et le roi de la montagne dixit Xanxus), son vocabulaire se restreint à "Kami Korosu" et "you are disturbing Namimori's discipline".

Comment ne puis-je pas aimer ce type? Il est tellement drôle.


Bon, je suis gentille: je vais vous épargner la description des autres personnages. XD



En Conclusion:

Katekyo Hitman Reborn est un manga/anime avec beaucoup de potentiel qui ne demande qu'à être exploité!

les points forts:
- certains personnages hyper charismatiques.
- Les personnages principaux qui ont tous quelque chose d'attachant.
- des combats intelligents/élaborés (du moins, un peu plus technique qu'un Ichigo vs Ulquiorra de Bleach).
- un dessin qui devient splendide au fil des tomes.
- un scénario un petit peu plus original que "il faut récupérer le soldat Sasuke" ou "Orihime/Rukia, opération sauvetage!" et étonnement bien ficelé, contrairement à ce que nous laissait croire les 7 premiers tomes.
- la musique assez sympa et quelques pistes bien épiques.
- l'humour.
- certains combats épiques!
- les génériques qui sont superbes (et fan-service par la même occasion, mais qui va s'en plaindre? ;)
- Le fanservice pour les filles ;) (les costards!!! *ç*)

Points négatifs:
- certains personnages qui peuvent être énervant par leur apparente inutilité. Mais qui peuvent s'avérer nécessaire malgré tout (Kyoko et Haru).
- le dessin peu attractif du début.
- les 7 premiers tomes qui servent à rien.
- le manque d'évolution psychologique chez certains (Gokudera).
- Certaines blagues répétitives et lourdes.

Dans son regard

Yamamoto Takeshi, KHR



Je suis pas poète dans l'âme mais bon, voici un premier essai.



  


Son esprit somnole dans la nuit
Impatient de partager son énergie avec le monde qui l’entoure
Jeune et déjà blessé par la dureté de la vie
S’égarera-t-il
Fatigué de se battre contre ce monde qui l’emprisonne
Je continue à me poser cette question inutile
Mais toujours il me le pardonne
Doucement son visage s’anime
Des traits fins dissimulant l’impétuosité de son caractère
Une fureur dévastatrice qui gronde dans sa poitrine
Ne tardant jamais à s’abattre sur ses réfractaires
De grands yeux verts brillant de mille éclats
Un océan émeraudes où transparaissent des émotions trop vives pour être contenues
Un ciel orageux veiné d’éclairs pourfendeurs
Mais nulle inquiétude
La tempête fait rapidement place à un horizon lumineux
Toujours cette ambiguïté dans son attitude
Abandonnant son côté capricieux
Il se lève et dépose un tendre baiser
De ses lèvres qui provoquent des étincelles
Bonjour maman, tu es très en beauté
Une phrase attendrissante
Prononcée par un enfant espiègle
De sa voix fluette
Plus accoutumée à laisser exploser sa colère
Dévoilant une fierté bafouée
Un cœur incandescent et téméraire
Où se cache une promesse
Je veux vite devenir adulte pour te protéger
Sur la joue une caresse
De ses mains raffinées
D’habitude plus enclines à briser ce qui se trouve à leur portée
Car il sait qu’il y aura toujours un lendemain
Un avenir qui deviendra sa réalité

Une lueur qui efface l’incertain

"Passe une bonne journée"

Il fera un adulte remarquable
L’instinct maternel est infaillible



Lavi Bookman

Tags: